Le Grand Orgue de Tribune

 

De nombreux facteurs d'orgues, dont l'art est reconnu bien au-delà des frontières normandes, ont travaillé à la tribune de la métropole rouennaise au cours des siècles : Crespin CARLIER, Robert INGOULT, Robert CLICQUOT, Jean-Baptiste Nicolas LEFEBVRE, les établissements MERKLIN. Enfin, les établissements JACQUOT-LAVERGNE construisent l'instrument actuel, après la campagne de restauration de la Cathédrale consécutive aux destructions de la guerre 1939-1945. Marcel DUPRE en signe la composition et l'inaugure en 1956, aux côtés de Marcel LANQUETUIT, titulaire.

grand orgue de tribune - photo Vincent Allard (c)La console comporte 4 claviers manuels de 61 touches et un pédalier de 32 marches. 68 jeux sont disposés en gradins de part et d'autre des claviers, sous forme de dominos basculants : les fonds de 32', 16', 8' et 4' à gauche, les anches, mutations et mixtures à droite. L'appel des 6 combinaisons fixes générales est commandé par des pistons placés au-dessus du pédalier. Chaque clavier manuel est muni de 6 combinaisons ajustables.

L'organiste dispose de 3 claviers expressifs : le positif, installé dans le grand corps du buffet, le récit et le clavier de bombarde. Les transmissions des notes et des jeux sont électropneumatiques.

Le buffet partiellement détruit lors de la seconde guerre mondiale, est l'oeuvre de Joseph PILON qui le construisit après l'ouragan dévastateur de 1683. Ce superbe buffet est classé "Monument Historique".

Voici ce qu'écrit le musicologue Claude NOISETTE DE CRAUZAT à propos des orgues rouennais. ("Connaître Rouen", Tome III, opuscule "La musique à Rouen. Les orgues de Rouen et leurs buffets" - édité par la Société des Amis des Monuments Rouennais).

- "Rouen est un phénomène unique dans l'histoire de l'orgue et il n'y aurait peut-être pas d'orgue français s'il n'y avait pas eu d'orgues à Rouen."

- "La capitale normande jouit d'une position exceptionnelle. Les routes du Nord, de Flandres et de Belgique y descendent. La vallée de la Seine permet les contacts avec la mer et la distance de Paris est suffisamment grande pour qu'un art puisse s'y développer de façon originale sans être absorbé par la capitale."

- "Or, il semblerait que les plus anciens facteurs d'orgues que l'on connaisse viennent du Nord ; des Flamands qui œuvraient sur les bords ou l'estuaire du Rhin descendirent à Rouen parce qu'ils reçurent des commandes des très nombreuses communautés et paroisses."

- "Puis Rouen possédait, ce qui est une chance, trois éléments qui sont utiles à la facture d'orgue : le bois, le cuir et l'étain. Le matériau utilisé pour les tuyaux d'orgue est tantôt l'étain, tantôt le plomb et parfois un mélange de plomb et d'étain, enfin parfois le bois pour certains grands tuyaux de basse."

Un quatrième élément s'ajoute aux précédents, élément immatériel : l'existence d'une psalette composée de jeunes enfants de chœur, destinée à l'exécution du chant liturgique, psalette qui recevra ultérieurement le nom de Maîtrise parce qu'elle est dirigée par un Maître de Chapelle responsable dudit chant liturgique.
Curieusement, orgue et Maîtrise font ensemble leur apparition dans les comptes de la Cathédrale à la fin du XIVe siècle ; mais chacun de ces éléments de la célébration liturgique est sans doute antérieur à cette époque.

Berceau de l'Ecole d'orgue française, la Cathédrale de Rouen a retenu le nom des 42 organistes qui se sont succédé, depuis Etienne LEQUIN, installé en 1383, jusqu'à Lionel COULON, titulaire après le concours organisé par le clergé de la Cathédrale en 1992.
On citera en particulier le nom de Jehan TITELOUZE (1563?-1633), de Jacques BOIVIN (1653-1706), de François d'AGINCOURT (1684-1758) et au XXe siècle, de Jules HAELLING, maître de Maurice DURUFLE à la Maîtrise Saint Evode, de Henry BEAUCAMP, de Marcel LANQUETUIT et de Marie-Thérèse DUTHOIT, tous deux élèves et amis de Marcel DUPRE, illustre organiste né à Rouen.

  Une plaquette de présentation des orgues de la cathédrale est disponible sur le stand "accueil" de la Cathédrale (5€).

Possibilité également de commander par courrier, écrire au siège social :

L'A.R.I.G.O.T. - 3 rue Saint Romain - 76000 ROUEN
.


Les organistes successifs de la Cathédrale de Rouen

1383 - Etienne LEQUIEN
1386 - Robert LABBE
1406 - Robert NOEL
1414 - Nicolas CRASBOUEL
1450 - Nicolas HERSENT
1452 - Jacques DUVAL
1457 - Raoul LEFEBVRE
1467 - Jean FLEURY
1483 - Robert MARTIN
1488 - Guillaume DUVAL
1499 - Raoul DE SAINNE
1511 - anonyme
1514 - Simon LECLERC
1515 - GERVAIS
1517 - Jean BACHELET
1518 - anonyme
1521 - Pierre DUMARIAIS
1524 - Nicolas DULOT / Jacques BRUNEL / Simon MADELIN
1539 - Guillaume MONTCUIT
1562 - François JOSSELINE
1588 - Jean TITELOUZE
1634 - LEROY / Jacques LEFEBVRE
1645 - François DE MINORVILLE
1653 - Michel YART
1672 - Germain YART
1674 - Jacques BOYVIN
1706 - François D'AGINCOURT
1758 - Laurent DESMAZURES
1777 - Charles BROCHE
1803 - A. GODEFROY
1804 - DESPRES
1809 - MAURGER
1814 - A. GODEFROY (2ème fois)
1824 - A. GODEFROY (fils)
1847 - Elèves de la Maîtrise de la Cathédrale
1855 - Aloys KLEIN
1872 - Franz-Aloys KLEIN
1881 - Emilien LEDRU
1904 - Jules HAELLING
1926 - Henri BEAUCAMP
1937 - Marcel LANQUETUIT
1978 - Marie-Thérèse DUTOIT
1992 - Lionel COULON

Organistes reçus par l’ARIGOT

JEAN D’ALBI Chapelle Royale ( Dreux 28) et Ste Marie Madeleine (Verneuil sur Avre 27)
CHRISTOPHE D’ALLESSANDRO Ste Elisabeth (Paris)
PIERRE ASTOR (Paris)
PHILIPPE BARDON G.Orgue de la cathédrale St Maclou de Pontoise
DOM MICHEL BAUMEL Abbaye de Fontenelle ( St Wandrille 76)
ALAIN BOUVET G.O. de l'abbatiale St Etienne de Caen
FRÉDÉRIC BLANC Notre Dame d’Auteuil (Paris)
HENRIK BO HANSEN (Danemark)
JULIEN BRET Notre Dame de Bonsecours (76)
ALAIN BRUNET Conservateur orgue de la Collégiale de Vernon
JEAN-LOUIS CADÉE (Paris)
SUZANNE CHAISEMARTIN St Augustin (Paris)
M.ASTRID et GEOFFREY CHESNIER (Rouen St Hilaire—St Valery/Somme)
SOPHIE VÉRONIQUE CHOPLIN St Sulpice (Paris)
LIONEL COULON G.O. de la Cathédrale de Rouen (76)
MONIKA DABROWSKA-BEUZELIN O. de choeur de la Cathédrale de Rouen (76)
HERVÉ DESARBRES Chapelle du Val de Grâce (Paris)
FABIEN DESSEAUX Églises des Andelys
ANDRÉ DUBOIS Cathédrale de Lille
JEAN LOUIS DURAND St Maclou (Rouen 76)
THIERRY ESCAICH (Paris St Etienne du Mont)
RÉGIS FEUILLOLEY (Fécamp)
VINCENT FOURÉ (Rouen, St Sever-St Clément)
JACQUES HAMEL St Romain (Rouen)
FRANÇOIS-HENRI HOUBART (Paris Ste Madeleine)
FRANÇOIS GAUTIER (Mt St Aignan 76// St Maclou. ROUEN)
HUBERT HAYE (St Germain en Laye)
GUILLAUME HERMIER Saint Saëns (76)
SARA KIM (Australienne d’origine coréenne)
MARIE KRONSTADT St Maclou (Rouen 76)
GÉRARD LETELLIER St Pierre du Gros Caillou (Paris)
Gérard LOISEMANT Cathédrale d’Amiens
ANDRÉ LUY Cathédrale de Lausanne (C.H.)
ALAIN MABIT G.O. de l'abbatiale St Etienne de Caen
FRANÇOIS MÉNISSIER classe d’orgue du Conservatoire Nal de Région Rouen
St Nicolas des Champs (Paris)
JEAN-BAPTISTE MONNOT (Bordeaux/ Mantes la Jolie// Rouen St Ouen)
MARIE ANDRÉE MORISSET St Ouen (Rouen 76)
ODILE PIERRE Soliste internationale (Tigy 45)
PIERRE PINCEMAILLE Cathédrale Basilique (St Denis 93)
STÉPHANE POUPARDIN Notre Dame de Bonsecours (76)
DOMINIQUE PRESCHEZ Deauville
DANIEL ROTH St Sulpice (Paris)
NICOLE SYMONNOT Ste Jeanne d’Arc (Rouen 76)
SARAH SOULARUE St Gervais (Gisors 27)
CAROLYN SCHUSTER O. de choeur Ste Trinité (Paris)
DAVID LE MOIGNE (Rouen Temple)
EDOUARD LEYSEN (Lisieux Basilique)
ALAIN MABIT (Caen, St Etienne)
NICOLAS PIEN (Rouen, St Godard)
JEAN-PIERRE PIGNÉ (Rouen, St Patrice)
ANTONIN PROUST (élève de S. Poupardin)
DOMENICO SEVERIN (Cathédrale de Meaux)
HÉLÈNE SEVERIN (Asnières)

Lors des festivités des 24 et 25 juin 2006 marquant le cinquantième anniversaire de la réouverture de la cathédrale de Rouen et de l’inauguration du grand orgue par Marcel Dupré et Marcel Lanquetuit, les organistes rouennais suivants se sont succédé pour une journée “non stop” aux claviers du grand orgue:
M.V. BRULARD, L. COULON, M. DABROWSKA-BEUZELIN, V. FOURÉ, J. HAMEL, M. HATAY, P. JUQUIN, M. KRONSTADT, A. LEVASSEUR, D. LE MOIGNE, F. MÉNISSIER, M.A. MORISSET, M.A. NORMAND, J.P. PIGNÉ, S. POUPARDIN, Y. SORIAU et N. SYMONNOT.

Autres artistes ou ensembles:

Trompette
Frédéric AUBIN, Arnaud BALIGOUT, Marc CALENTIER, Sylvain.DUBOS,
Michel MORISSET,
Pascal RIEGEL, Thomas PESQUET

Trombone
Jacques MAUGER

Le QUATUOR DE CUIVRES Laurent LENGIN,
LES TROMPES ST HUBERT
L’ENSEMBLE DE CUIVRES DE ROUEN (dir. J.P. DAMBREVILLE)

Soprano
Sylvia CALMEL, S. CALMES, Isabelle DUPUIS-CARDOEL,
Anne Cécile LAURENT, G.MARTINET, A. STÉFANIAK, Yoko TAKEUCHI

Baryton
Jean GADOULET, Paul DUPUIS

Saxophones
Fabien CHOURAKI

Flûte traversière
Anne COULON-PROUST

Flûtes à bec
Ghislaine DUMÉNIL Agnès LECOQ

Hautbois
Gabrielle PETIT

Harpe
Iris TOROSSIAN

Violoncelle
Anaël ROUSSEAU

 

 


© Association L'ARIGOT / Cathédrale de Rouen